QUAND CONSULTER ?

L'ostéopathie est une médecine de première intention, vous pouvez donc consulter un ostéopathe sans ordonnance particulière. Sachez que pour tout mal il existe une solution, et que si l'ostéopathie ne l'est pas, votre ostéopathe saura vous orienter vers le thérapeute adéquat (médecin, kinésithérapeute, podologue...).

Qui peut consulter un ostéopathe ?

L'ostéopathie s'adresse à tout le monde, sans exception. Les techniques utilisées seront évidemment adaptées à chaque patient, en fonction de son âge et de sa capacité à se mouvoir. Un traitement ostéopathique est bénéfique tant chez l'enfant que l'adulte et les personnes âgées.

Chez l'enfant, il est primordial que les structures corporelles évoluent sans dysfonctions, parfois responsables lors de la croissance de certains troubles de la posture (scoliose), ou pathologies rhumatismales inflammatoires (maladie d'Osgood-Schlatter, maladie de Sever).

Les personnes âgées sont aussi exposées, avec la diminution progressive de la mobilité articulaire, aux douleurs musculo-squelettiques. L'ostéopathe peut dans ce cas redonner de la mobilité à l'aide de techniques plus douces et adaptées.

Les personnes à mobilité réduite (PMR) peuvent également développer des douleurs secondaires à la sédentarité ou à la compensation par les autres parties du corps suite à une paralysie.

Lors d'un effort physique, les sportifs sollicitent les muscles et les articulations jusqu'à leurs limites. Ainsi, la moindre dysfonction d'une ou plusieurs structures corporelles aura un impact encore plus important. Ce qui peut entrainer pas la suite des douleurs inflammatoires (tendinites, syndromes fémoro-patellaires, syndromes de l'essuie-glace, périostites...) ou ce que l'on appelle de façon générale des accidents musculaires, allant de la simple contracture à la déchirure musculaire.

Pourquoi consulter ?

Les indications pour consulter un ostéopathe sont nombreuses et très variées. Et il n'est pas toujours nécessaire d'attendre l'apparition de symptômes, une consultation ostéopathique peut être bénéfique à titre préventif.

La plupart du temps, les patients consultent pour des troubles musculo-squelettiques (TMS), qui se traduisent souvent par des douleurs rachidiennes (cervicales, dorsales, lombaires).

Mais l'ostéopathie est aussi bénéfique pour des troubles viscéraux (douleurs abdominales, troubles du transit, infections urinaires récurrentes), pour des troubles céphaliques (douleurs de mâchoire, maux de tête, sinusites), ou encore pour des troubles de l'état général (fatigue inexpliquée, stress).

Il est également conseillé de consulter un ostéopathe après un traumatisme physique (accident, chute), même sans l'apparition de douleurs post-traumatiques. En effet, celui-ci peut entrainer certains blocages, indolores dans un premier temps, mais pouvant entrainer des compensations et des douleurs ultérieures.

Quelles sont les limites de l'ostéopathie ?

Il n'y a que très peu de contre-indications à la prise en charge ostéopathique, car même si le motif de consultation en lui-même n'est pas du ressort de l'ostéopathie, il est toujours possible de travailler les effets secondaires de cette pathologie.

En revanche, si une douleur est du ressort médical, l'ostéopathe est en mesure d'effectuer des tests dits d'exclusion, et réorientera le patient vers un médecin pour un suivi thérapeutique optimal.

Les réelles contre-indications à la prise en charge ostéopathiques sont les suivantes (liste non exhaustive) :

  • cancers

  • hernies discales

  • fractures

  • pathologies pulmonaires (pneumothorax)

  • pathologies cardio-vasculaires (phlébite, infarctus du myocarde)

  • pathologies uro-génitales (infections urinaires)

  • pathologies neuro-dégénératives (maladie de Parkinson, sclérose en plaques)

LE CABINET

CONTACT

Pôle Santé

3 rue Azay le Rideau

17180 PERIGNY

Horaires :

Lun - Ven : 9h - 20h 

​​Samedi : 9h - 18h 

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône

Mentions légales